Journalistes français otages: rassemblements à Belfort et Vesoul

Des rassemblements ont eu lieu lundi à Belfort et Vesoul en solidarité avec les journalistes français Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, otages en Afghanistan depuis 300 jours.

A Belfort une cinquantaine de personnes dont des journalistes et des employés du conseil général du Territoire-de-Belfort se sont rassemblées au centre-ville, place Corbis.
Une banderole "Libérez les otages", a été accrochée sur la façade de la scène nationale du Granit. Une banderole similaire est déjà accrochée sur la façade du conseil général.

A Vesoul, une dizaine de personnes se sont réunies, dont des journalistes et des membres de la mairie. Une banderole a été accrochée sur la grille de la mairie, comme c'est déjà le cas sur la façade du Conseil général de Haute-Saône.

Stéphane Taponier, 48 ans, et son collègue Hervé Ghesquière, 47 ans, ont été enlevés le 30 décembre 2009 avec leurs trois accompagnateurs afghans alors qu'ils réalisaient un reportage pour le magazine de France 3 "Pièces à conviction" dans la province montagneuse de Kapisa, à 60 km de Kaboul.
Leur identité a été tenue secrète pendant plus de trois mois et dévoilée par France Télévisions le 12 avril, après la diffusion d'une vidéo sur internet les montrant amaigris.

L. L.
Publié le mardi 26 octobre 2010 à 09h50

Confirmez-vous la suppression ?