Jura : Justice à deux vitesses

Contrôlé à 206 km/h sur l\'A39 en septembre dernier, il ressort blanchi d\'un procès maintes fois reporté. Que voulez-vous, n\'est pas Russe fortuné qui veut !

Provisoirement privé de son permis et de sa somptueuse Aston Martin DBS 9 par les importuns gendarmes Jurassiens du peloton motorisé de Courlaoux, ce respectable citoyen des plaines de l\'Est aura en effet obtenu fin décembre la toute clémence du tribunal de Police de Chalon-sur-Saône.

Relaxé au motif que la vitesse constatée lors de l\'infraction n\'avait pas pu être confirmée, il aura pu repartir en toute impunité au volant de son bolide.

Vraiment, on aimerait tant ne pas être soupçonneux…

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?