Jura : Ninjaaaaa !!!

Pas de répit pour la justice ! Hier, les assises du Jura statuaient sur le cas peu banal d'un quinquagénaire, auteur d'une agression au Katana sur son propre fils, l'avant-veille de Noël.

Tout décidé à prendre un peu d'avance sur les festivités de fin d'année, l'homme était ce jour-là rentré chez lui pinté de la tête aux pieds, au grand désespoir de ses enfants qui le lui faisaient savoir.

Trop "soupe au vin", il n'aura pas supporté les remontrances de son insolent rejeton de 21 ans. En bon sabreur de champagne (on imagine), il lui assenait en réponse trois coups de lame à la cuisse, au genou et au bas ventre, histoire d'asseoir comme il se doit son autorité de père de famille.

Logiquement désavoué devant le tribunal, le prévenu de 53 ans passera ses 365 prochains jours en prison.

GéPé
Publié le jeudi 27 décembre 2012 à 13h44

Confirmez-vous la suppression ?