Besançon : La beuh et l’argent de la beuh

Ils auront eu beau se donner rendez-vous entre deux toboggans et trois tourniquets, mardi dernier, dans un parc de Planoise, leur transaction de stupéfiants n\'aura vraiment rien eu d\'un jeu d\'enfant. Très vite repérés et contrôlés par des policiers en patrouille, ces deux toxicos de 28 et 33 ans à la réputation déjà bien établie (et d\'ailleurs en état de récidive) se seront même retrouvés sans tarder en garde à vue, tandis que les perquisitions menées à leur domicile respectif permettaient de dénicher dans la foulée quelque 13 000 euros d\'argent liquide sous le plumard du plus jeune, par ailleurs détenteur de vêtements hors de prix, de montres de luxe et de matériel high-tech. Bref, plutôt surprenant pour un allocataire du RSA !

Jugé hier avec son compère, il aura expliqué qu\'il s\'agissait là de l\'argent gagné grâce au poker et à la revente d\'une voiture, et qu\'il ne s\'adonnait au trafic de drogue que « pour manger à la fin du mois ».

Dur à croire ? C\'est ce qu\'a aussi pensé le tribunal, en le condamnant à une peine plus lourde que prévue : 18 mois de prison ferme au lieu des 12 initialement requis et par contre infligés tels quels au second prévenu.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?