La Citadelle de Besançon, lieu d\'asile?

La campagne d\'affichage 2012 de la Citadelle de Besançon a commencé il y a quelques jours. Le site touristique le plus fréquenté de la région a choisi de mêler humour et prise de conscience en proclamant \"Droit d\'asile! Protégeons les espèces menacées\". Le tout étant illustré par un lémurien né à Besançon.

Ces affiches n\'ont pas tardé à faire réagir associations écologiques et humanitaires.
Pour les unes, l\'affiche met en parallèle \"les singes et les demandeurs d\'asile\" (écologistes EELV).
Pour les autres, la Citadelle tout comme la municipalité devraient avoir honte \"d\'étaler [ce] discours provocateur dans les rues\" : \"les demandeurs d\'asile ne sont pas des singes\" (Réseau Education Sans Frontière).
La Ligue des Droits de l\'Homme a également exprimé son désaccord avec ces affiches, qui auraient suscité \"une vive indignation parmi de nombreux Bisontins\".

Face à ces réactions plus ou moins violentes et à la demande de retrait de cette campagne, la Citadelle a demandé l\'avis des principaux concernés : les visiteurs. Ceux-ci ne semblent pas particulièrement choqués par le slogan, ni par les affiches. La plupart approuvent même ce choix de mettre l\'accent sur la protection des espèces animales menacées.

Les lémuriens demandeurs d\'asile pourront-ils rester sur les panneaux d\'affichage de Besançon? Rien n\'est moins sûr. Mais en attendant, la Citadelle fait parler d\'elle dans la France entière : que demander de plus?

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?