La Crémerie liquidée

Malgré les efforts et la mobilisation générale, la Crémerie ferme définitivement ses portes.

Le rendez-vous des amoureux de la culture musicale n\'est plus. La rue Claude Pouillet perd sa Crémerie, devenue un lieu incontournable pour les talents musicaux. L\'accumulation des dettes suite à la réduction d\'activités aura eu raison des efforts du crémier. \"Depuis le mois de septembre, suite au passage de la commission de sécurité, je n\'ouvrais plus que 4 jours par semaine.

Avec une réduction du chiffre d\'affaires de 50% depuis huit mois, et le coût des travaux à effectuer, il était difficile d\'améliorer la situation, mais on aura essayé\", témoigne Stéphane Pellegri qui avait ouvert la boutique il y a trois ans.

SUITE A LIRE DANS L\'HEBDO DE BESANÇON DE CETTE SEMAINE..
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?