La jeune femme assassinée à Besançon avait déposé 7 plaintes contre son mari

Partout en France et plus particulièrement à Besançon, c'est l'incompréhension.

En effet, Razia, la jeune femme de 34 ans retrouvée morte la semaine dernière, avait déposé sept plaintes contre son mari – le principal suspect, trois à Marseille puis quatre à Besançon.

Elle accusait son conjoint de violences aggravées et menaces de mort.

L'homme avait pris la fuite et a été interpellé à Athènes en Grèce. Le procureur de la République de Besançon a donc demandé son extradition dans l'espoir de pouvoir le juger en France.

L'homme, toujours présumé innocent, aurait donc tué sa femme de plusieurs coups de couteau. Elle laisse trois enfants de 9, 12 et 16 ans derrière elle.

Depuis que toutes ces informations sont connues, la ville est sous le choc. Comment Razia a-t-elle pu mourir sous les coups de son mari alors que la justice et les forces de l'ordre avaient connaissance de la menace ?
Publié le mardi 6 novembre 2018 à 07h18

Confirmez-vous la suppression ?