Doubs : La soif du risque

En Suisse, son penchant pour la conduite arrosée d'alcool lui avait valu d'être condamné à deux reprises. Assez pour le dissuader de recommencer ? Pensez-vous ! Au petit matin du 12 octobre 2013, ce Haut-Doubien d'une vingtaine d'années avait cette fois récidivé en France, sous l'emprise d'un cocktail vodka-Redbull ingurgité sans modération en boite de nuit. Le plus navrant étant qu'il avait été promu « capitaine de soirée » par les deux amis… qu'il conduira finalement avec lui dans le décor et sur le toit ce jour-là, avec 2,37 g d'alcool dans le sang. Un taux faramineux pour un accident tout aussi spectaculaire qui ne coûtera par miracle "que" 3 mois d'incapacité à la passagère arrière.

Pas de quoi donc, sans doute, motiver ce danger public à changer pour de bon ses mauvaises habitudes ! Et en cela, une sanction exemplaire était attendue en début de semaine de la part de la justice, pour l'aider à y réfléchir. Ce qui lui a rapporté... une gentille petite peine de 6 mois de prison avec sursis, assortis toutefois d'une mise à l'épreuve, d'une obligation de soins et de 6 autres mois de suspension de permis .

.
Publié le mercredi 7 janvier 2015 à 11h16

Confirmez-vous la suppression ?