Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
15
Besancon
Lun
28
Mar
29
Mer
24
Jeu
20
CPAM
 
Toute l'actualité
 Le déficit de la Sécurité sociale atteint un nouveau niveau record en 2010
Envoyer à un ami par email

Le déficit de la Sécurité sociale va continuer de battre des records en 2010 en atteignant près de 27 milliards pour le régime général (salariés du privé), un plongeon dû surtout à la crise qui a triplé le "trou" constaté deux ans plus tôt.

Cette nouvelle prévision de la Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS), est légèrement en deçà des estimations de septembre dernier, situées au-delà de 30 mds d'euros.
Mais le déficit de 26,8 mds attendu cette année (la prévision sera affinée en septembre) n'en constitue pas moins un nouveau record, même s'il est à mettre en face d'un niveau de recettes de quelque 290 milliards d'euros pour la Sécurité sociale.
S'y ajoute la prévision de déficit du Fonds de solidarité vieillesse (FSV), qui atteint 4,3 milliards d'euros. La CCSS souligne la "situation critique" de ce fonds, qui finance notamment le minimum vieillesse, et dont le déficit représente le tiers des recettes.

Pour la deuxième année consécutive, c'est l'assurance maladie qui concentre la part la plus importante du "trou" de la Sécurité sociale, avec un déficit prévu de 13,1 mds.
Suivent ensuite la branche vieillesse, dont le déficit serait de 9,3 milliards, et la branche famille dont le déficit est attendu à 3,8 milliards d'euros. La branche AT-MP (accidents du travail/maladies professionnelles) sera déficitaire de 0,6 md selon la prévision de la CCSS.

Les déficits n'ont pas attendu la crise pour exister, mais c'est la dégradation de la situation économique qui a provoqué leur dégringolade sans précédent.
Le "trou" avait ainsi peu varié de 2003 à 2008, année où il avait atteint environ 10 milliards d'euros. Mais il a brutalement doublé en 2009, puis triplé en 2010 par rapport à 2008.

La crise, en tirant vers le bas la masse salariale et les revenus du capital, prive la Sécurité sociale de recettes, qui sont principalement basées sur les cotisations sociales sur les revenus et la CSG.
Sur les près de 30 mds de déficit prévus de 2010, "environ deux tiers sont attribuables à la crise", a expliqué un membre de la CCSS. "Mais cela ne doit pas cacher le fait que le déficit structurel reste très important", a-t-il ajouté.

Face à cette situation spectaculaire, et en attendant une amélioration de la conjoncture, le gouvernement continue de se focaliser sur la maîtrise des dépenses, en particulier pour la branche maladie.
Il a réagi au quart de tour fin mai, quand un risque de dépassement de l'objectif annuel des dépenses d'assurance maladie pour 2010 lui a été signalé, annonçant 600 millions d'euros d'économies supplémentaires à réaliser en cours d'année.
Les mesures ont notamment porté sur des baisses de prix de médicaments, un mode de calcul moins favorable aux assurés pour les indemnités journalières des arrêts de travail ou encore pour les tarifs de la chirurgie de la cataracte.
Côté retraite, il s'en remet à la réforme en cours de préparation pour apporter des solutions durables.

Mais l'épineuse question de la dette sociale (déficits accumulés) reste pour l'instant sans réponse : elle devrait avoisiner les 55 milliards d'euros fin 2010, financée par l'emprunt.

La commission de la dette sociale, composée de sénateurs et de députés et présidée par le ministre du Budget François Baroin, doit livrer le fruit de ses réflexions d'ici la fin du mois.

AFP
actualités Besançon Publié le vendredi 11 juin 2010 à 09h45
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de damarise
“Si il avait un peu plus de contrôle concernant les arrêts maladie aussi bien coté patient que coté docteur, cela irait peut etre un peu mieux et si on passé directement voir un spécialiste quand on en juge utile plutôt que de passer par son généraliste et puis après chez le spécialiste cela ferais peut être moins de trous!!!!”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 12 juin 2010 à 08h45
Réponse de fantasik
“D'accord concernant les arrêts maladies. Par contre passer par le généraliste avant d'aller chez un spécialiste çe permet vraiment de réguler : il y a beaucoup de gens qui allaient voir un spécialiste pour des soins qui ne le nécessitaient pas... ou qui allaient voir le mauvais spécialiste.
Quand on voit le prix des médicaments par rapport à ce qu'ils coûtent à produire, ou quand on voit le prix qu'ils sont vendus en France par arpport au prix facturé dans d'autres pays comme le Royaume Uni, il y a quand même de quoi se poser des questions aussi. ”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 12 juin 2010 à 11h16
Réaction de crys
“Que les entreprises,les grosses,les multinationales commencent déjà à verser leurs cotisations et là le trou de la sécu ne sera pas que comblé mais il y aura de l'excédent.
Sachez que la plupart de ces entreprises ont 2 ans voire plus de retard,(mais comme elles menacent de quitter le territoire français,on laisse faire)....je vous laisse calculer.”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 12 juin 2010 à 14h10
Réaction de Cindy02
“Et chez nos voisins Suisse , il est de combien leur déficit de la Sécurité Sociale ??
actualités BesançonEnvoyée le samedi 12 juin 2010 à 15h29
Réaction de damarise
“peut importe la Suisse, c'est en France qu'on vit!!
c'est pas la Suisse qui paie nos factures!”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 12 juin 2010 à 22h20
Réaction de Cindy02
“Ca serait interessant de connaitre le déficit de la Sécurité Sociale de nos voisins Suisses meme si on vit pas en Suiise , comme ça juste pour comparer entre pays voisins”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 12 juin 2010 à 23h26
Réaction de Mariedudoubs
“juste pour essayer = votre généraliste vous donne une liste de médicaments, la pharmacie vous propose les médicaments dits "génériques" regardez les deux boites : le vrai médicament et le générique : souvent le prix du générique n'a rien à voir avec le prix du vrai médicament. Le résultat est qu'avec le générique vous payez le triple du prix (si si, véridique, il y a une pub qui passe sur le net) la vérité : le nombre de cachets n'est pas le même ... alors là aussi il serait bien que les "pouvoirs publics" fassent le ménage .... mais c'est une autre histoire, trop de copinage ...”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 13 juin 2010 à 08h15
Réaction de damarise
“Oué mé en suisse isl n'ont pas le meme systéme , il y a ka voir le montant des mutuel!!!”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 13 juin 2010 à 08h56
Réaction de damarise
“Ce qui serais bon aussi c'est d'ajuster toutes les régions sur le meme % de remboursement!!
Car en alsace /moselle leur % de remboursement est de 90% contre 70 voir 60 dans les autres région de France!!
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 13 juin 2010 à 09h00
Réaction de Cindy02
“Le problème de ce déficit de la Sécurité Sociale est pourtant simple ,
Le trou de la Sécu est avant tout structurel: depuis des années, les recettes ne sont pas adaptées à nos besoins et nos dépenses augmentent trop vite.
Et comme partout il y a des abus de part et d'autres .
Les professionnels de santé doivent faire la juste prescription de ce qui est nécessaire pour soigner les malades etc
Et nous ne pouvons plus financer tout et n’importe quoi en matière de santé.
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 13 juin 2010 à 09h58
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr