Le gérant du Café Louis accusé de harcèlement à Besançon

Le patron du Café Louis, un bar restaurant du centre-ville de Besançon, est accusé de harcèlement moral par l\'un de ses anciens employés. Il a été relaxé la semaine dernière.

Dès l\'ouverture de l\'établissement en 2009, les relations ont été tendues entre le gérant et le chef de salle. Ce dernier a d\'ailleurs rapidement démissionné. Il avait également porté plainte contre son ancien employeur pour harcèlement moral.

Cette affaire a été jugée en juin. La décision finale a été rendue vendredi.
Bien que le procureur se soit prononcé pour la culpabilité du patron du Café Louis, le juge a préféré prononcer la relaxe de celui-ci, arguant que dans cette affaire, c\'est \"parole contre parole\".

Le chef de salle ne s\'avoue toutefois pas vaincu : il s\'est adressé aux prud\'hommes pour tenter de faire requalifier sa démission en licenciement.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?