Le procès de Saint Vit

Lundi 28 avril s'est ouvert le procès de deux adolescententes de Saint-Vit qui ont torturé l'une de leur amie et l'ont laissé pour morte dans une cave. La victime parvint alors à sortir de la batisse mais son état général est critique : plus de vingt entailles sur le corps et la tête et une tentative de strangulation.



Les faits sont très graves : à 15 ans deux adolenscentes ont eu le sang froid de torturer l'une de leur AMIE. Ce n'est pas une inconnue, loin de là. Evidemment, aucune des deux accusées n'a encore avoué le pourquoi de leur geste. Elles "regrettent". Et oui ces charmantes demoiselles "regrettent". Tout comme elles pourraient regretter d'être aller chez le coiffeur.



La télévision, les consoles de jeux, les structures d'animation ne suffisent plus. Il faut bien que les jeunes s'occupent. Alors tiens, pourquoi pas torturer quelqu'un ? Que l'on connait, bien sur, ce sera plus marrant.



De tels faits deviennent récurrents et bientot ils feront partie des faits divers. Alors que fait la justice ?



RIEN.
Publié le mardi 29 avril 2003 à 15h46

Confirmez-vous la suppression ?