Saint-Vit (25) : Le torchon brûle

Bien que les incendies n'aient aucun secret pour eux, il arrive parfois que certaines situations enflammées échappent totalement aux soldats du feu. Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, c'est ce qui est arrivé à Saint-Vit, où les pompiers de la commune ont dû faire appel aux gendarmes… pour calmer deux collègues qui s'étaient chauffés lors du traditionnel banquet de la Sainte Barbe. Et pas qu'un peu.

Après des échanges de coups et d'insultes, l'un était carrément parti chercher un fusil de chasse pour régler son compte à l'autre. Heureusement maîtrisé avant d'avoir pu s'en servir, il a depuis été mis à pied par la direction de la caserne. Comme d'ailleurs son camarade de rixe.

Quant à savoir ce qui a mis le feu aux poudres entre ces deux têtes brûlées, la question demeure.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?