Le violeur a \"vu le diable\" à Besançon

Samedi soir, un jeune Bisontin a agressé et violé la compagne d\'un ami. Ivre, il ne se souvient de rien, hormis du fait qu\'il a \"vu le diable\".

La semaine dernière le jeune homme, âgé de 24 ans et jusqu\'à présent inconnu de la justice, a rencontré un ami d\'enfance. Samedi soir, il est allé en boite de nuit avec cet ami retrouvé et la compagne de ce dernier. L\'alcool aidant, le Bisontin est devenu agressif et s\'est fait expulser de la discothèque.
Le couple l\'a alors ramené à son domicile, où notre homme s\'est endormi sur le canapé. Son ami retourna faire la fête, tandis que sa compagne préférait se coucher.
Mais à peine l\'hôte reparti, le jeune homme s\'est réveillé toujours aussi agressif. Sans raison apparente, il s\'est saisi d\'une barre de fer, a saccagé l\'appartement, a menacé la compagne de son ami avant de la pénétrer de force.

Les voisins, alertés par les bruits d\'objets brisés et les cris de la jeune femme, ont prévenu les secours. Les policiers ont dû enfoncer la porte de l\'appartement, dans lequel ils ont trouvé l\'homme complètement survolté, et sa victime en état de choc. Celle-ci a été hospitalisée.
Le Bisontin a quant à lui été placé en cellule de dégrisement, puis en garde à vue. Il a affirmé n\'avoir aucun souvenir de la nuit écoulée, si ce n\'est qu\'il avait \"vu le diable\".

Le jeune homme a été mis en examen pour \"viols aggravés par l\'état d\'ivresse\". Il risque jusqu\'à 20 ans de prison. Il a été placé en détention provisoire dans l\'attente de son jugement.
Une expertise psychiatrique a par ailleurs été ordonnée afin de tenter de comprendre l\'origine de cette soudaine violence.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?