Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
21
Besancon
Lun
28
Mar
30
Mer
33
Jeu
35
CPAM
 
Toute l'actualité
 Les avertisseurs de radars bientôt illégaux
Envoyer à un ami par email

Les avertisseurs de radars deviendront illégaux d'ici quelques jours, une fois que le décret imposant leur transformation en "assistants d'aide à la conduite" aura été examiné mardi par le Conseil d'Etat puis publié au Journal officiel, a indiqué lundi la Sécurité routière.

Les avertisseurs existants seront modifiés via la mise à jour de leurs logiciels, pour devenir des "assistants d'aide à la conduite" dans lesquels il n'y aura plus aucun emploi du mot "radar" et plus d'indication de leur position. Les appareils signaleront des "sections de voies dangereuses", dans lesquels peuvent se trouver des radars, mais pas forcément.
Quelques appareils trop anciens pour être mis à jour seront remplacés par de plus récents par les fabricants à des tarifs avantageux.
D'ici au 18 janvier 2012, l'Etat fournira aux fabricants la liste précise de ces "zones de dangers", où peuvent se trouver des radars mais aussi des passages à niveau, des travaux sur la chaussée, des ponts, des tunnels... Cette liste "devra apparaître dans tous les appareils", a expliqué à l'AFP le délégué interministériel à la Sécurité routière, Jean-Luc Névache.

Quant au côté législatif, "le décret prévoyant l'interdiction d'usage des outils de signalisation des radars sera examiné mardi par le Conseil d'Etat", qui doit dire si le texte est conforme à la loi, selon M. Névache.
Après validation par la plus haute juridiction administrative, le décret sera ensuite publié au JO "d'ici quelques jours, au plus une semaine, dix jours", a ajouté M. Névache.
"A partir du moment où ce décret sera paru, il s'appliquera à tout le monde" et "interdira l'usage des aides à la conduite non certifiées", soit celles indiquant "des points de radars précis", a précisé le délégué interministériel.

Les contrevenants écoperont d'une amende de 1.500 euros et d'un retrait de 6 points de leur permis de conduire.

R. Hingray
actualités Besançon Publié le mercredi 30 novembre 2011 à 15h52
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de gerard25
“Pfff... Hypocrisie
Pour ne pas changer, on rentabilise. Comme la gestion des radars fixes est confiée à une société privée dont un dirigeant a de la famille dans des "hauts placés", il est intéressant d'améliorer sa rentabilité.
Il est vrai que la vitesse est une cause majeure d'accident. Mais comme dans toute stat il est nécessaire d'effectuer une analyse des circonstances précises dans chaque cas. Près de 80 % des accidents graves sont dus à un dépassement de vitesse considérable. Pour les 20 % restant il y a un facteur secondaire cumulatif à l'origine de l'accident.
Cela, on ne vous le dira pas. Il faut faire rentrer du cash...
In fine, la réduction des accidents est AUSSI un prétexte. L'analyse des causes d'accident est délibérément incomplète pour laisser un champ de poursuite d'accidents graves, afin de justifier un resserrement des mesures financièrement coercitives.
Bah, tout cela deviendra un souvenir dans une douzaine d'année, quand les autos rouleront sans conducteur humain. Pollution et densification du trafic oblige. La fin de ce genre d'accident, la fin des transports en commun urbain et péri urbain. L'auto e-pod arrive.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 7 décembre 2011 à 09h24
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr