Les bisontins contre le nucléaire

25 ans après la catastrophe de Tchernobyl et un mois après l'explosion de Fukushima, 250 personnes se sont rassemblées hier à Besançon pour protester contre l'industrie nucléaire et les risques qu'elle entraîne.

Tout au long de l'après-midi, une campagne de sensibilisation au nucléaire s'est déroulée sur la place Pasteur. Elle s'est poursuivie à 18h place de la Révolution en présence de 250 personnes désireuses de "faire la lumière sur les ravages et les risques liés à l'industrie nucléaire, partout dans le monde".
Certains des participants se sont couchés sur le sol, pour illustrer les hécatombes de Tchernobyl et de Fukushima.
Les organisateurs ont souligné "la désinformation" au sujet de ces deux catastrophes. Selon eux, "les autorités nient toujours les conséquences du drame de Tchernobyl sur la santé des populations".
Ils rappellent que "des alternatives au nucléaire existent" et que "l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables progressent plus vite que l'atome, et n'attendent que d'être enfin soutenues".

"Le nucléaire non, les éoliennes oui", voici en résumé le message que souhaitent faire passer les manifestants antinucléaires, à Besançon comme dans le reste de la France où les rassemblements de ce genre se multiplient.

R. Hingray
Publié le jeudi 5 mai 2011 à 14h13

Confirmez-vous la suppression ?