Les camions interdits à Gevingey?

De nombreux camions empruntent chaque jour (et chaque nuit) la départementale 1083 qui traverse la commune jurassienne de Gevingey. Une forte circulation qui ne plaît pas à tout le monde...
Le 17 novembre, une soixantaine d\'habitants du village se sont réunis pour débattre de la situation. Ils ont souligné le danger que représente le passage de ces poids-lourds, notamment pour les enfants qui prennent le bus scolaire et les piétons en général.
Les vibrations des camions causent également des dommages non négligeables sur les habitations.
Les habitants avaient donc demandé à la municipalité de trouver une solution pour réduire la circulation des poids-lourds.

A l\'écoute de ses électeurs, le conseil municipal a envisagé plusieurs options.
Il a d\'une part adressé trois demandes à la Préfecture :
- l\'installation d\'un radar automatique
- l\'interdiction des poids-lourds la nuit entre 22h et 5h du matin
- l\'interdiction des plus de 12 tonnes pendant la journée
Les camions devront donc passer par l\'autoroute plutôt que par Gevingey.

Parallèlement à ces délibérations, le conseil municipal a demandé au Conseil général d\'améliorer la sécurité routière dans la commune, notamment en supprimant une zone de dépassement, en ajoutant des panneaux de signalisation avant le Centre de Formation des Apprentis et les passages piétons et en créant un trottoir.

Interdire les camions n\'est pas une initiative propre à Gevingey, loin de là! De plus en plus de communes françaises interdisent leurs rues aux poids-lourds, de jour comme de nuit.
Une situation qui suscite (au moins) une question : comment les commerçants de ces villages se réapprovisionnent-ils si ce n\'est grâce aux camions de livraison?
Certaines communes ont trouvé la solution : les produits sont acheminés par rail ou par voie fluviale. Mais toutes les villes ne sont pas traversées par un chemin de fer ou un cours d\'eau navigable...


Laure Godey
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?