Les discothèques jouent les prolongations

L\'expression \"danser jusqu\'au bout de la nuit\" peut désormais d\'appliquer en France! Depuis dimanche, un décret fixe en effet l\'heure limite de fermeture des discothèques à 7h du matin, dans la France entière.

Jusqu\'à maintenant, l\'heure de fermeture des discothèques était fixée par les préfets. Ce qui aboutissait à des disparités selon les départements.
Le texte publié dimanche au journal officiel permet d\'unifier les horaires, et par la même occasion de concurrencer les discothèques des autres pays européens, qui ferment leurs portes très tard (ou pas très tôt, selon le point de vue).

Une heure et demie \"blanche\" a par ailleurs été instaurée, afin de limiter la conduite en état d\'ivresse. Un établissement fermant à 7h devra ainsi stopper la vente d\'alcool à 5h30.
Les plus fêtards, qui ne quitteront les soirées qu\'à la fermeture, auront ainsi eu le temps de reprendre leurs esprits. D\'autant plus qu\'à 7h, les transports en commun fonctionnent.

Cette nouvelle mesure devrait permettre de redynamiser les villes touristiques, et de redonner un nouveau souffle aux professionnels de la nuit. Car cette année, le chiffre d\'affaire des discothèques est en recul de 10 à 15%. Celles-ci sont souvent délaissées au profit des bars musicaux, très prisés des clients post-adolescents.

Laure Godey
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?