Les Eurocks en toute sécurité à Belfort

Les Eurockéennes, c\'est plus d\'une trentaine de groupes musicaux, près de 100 000 spectateurs... et une gageure en matière de sécurité. 450 policiers et gendarmes seront mobilisés ce week-end.

Les militaires et policiers municipaux seront répartis entre le site du Malsaucy, la ville de Belfort et la gare TGV de Meroux. Ils auront le soutien d\'un agent suisse, d\'un hélicoptère, d\'une brigade cynophile et de motocyclistes.
Le rôle de tout ce petit monde? Essentiellement de la surveillance, de la circulation et de la sécurité publique.
Des sociétés privées de sécurité ont également été recrutées.

Du côté de la santé, des sapeurs-pompiers, des infirmières, des médecins du SAMU et des associations de secourisme seront présents sur le site des Eurocks ainsi qu\'au camping.

17 personnes seront par ailleurs chargées de la prévention routière. Elles distribueront 3 000 éthylotests et 1 000 catadioptres clignotants et brassards réfléchissants.

Cette impressionnante organisation a déjà fait ses preuves : les précédentes éditions de Eurockéennes n\'ont été marquées par aucun gros accident. La seule faille dans la sécurité concerne les vols : chaque année, portefeuilles, téléphones et autres affaires personnelles disparaissent allègrement des sacs de leurs propriétaires.


Le programme des Eurockéennes >>

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?