Les Francs-Comtois ont-ils l’étoffe des héros ?

Ils s'appellent Valentin, Thomas et Thibaud et sont originaires de Franche-Comté. Pourtant, ils ont choisi de quitter leur région pour parcourir les mers et sauver des vies.

On dit que les Francs-Comtois n'ont pas le pied marin, mais ces trois jeunes hommes prouvent que c'est faux.

En effet, ils viennent d'intégrer la Marine Nationale après une formation éprouvante durant laquelle ils ont pu tirer leur meilleur d'eux-mêmes.

Ces trois hommes iront rejoindre le Bataillon des marins-pompiers de Marseille dès janvier 2019 pour des missions variées et parfois inédites.

Car la Marine Nationale c'est 39 000 marins, 10 sous-marins, 74 navires, environ 200 avions et hélicoptères, sans compter les 16 unités de fusiliers marins et commandos. Autant de moyens capables de répondre à toutes sortes de situations complexes.

Alors, qu'est-ce qui pousse trois jeunes Francs-Comtois à partir pour servir leur pays tandis que d'autres ne quitteront jamais leur région ?

L'écrivain américain Tom Wolfe s'interrogeait déjà en 1979 et apportait un début de réponse : ils sont bien faits de chair et de sang, mais ils ont surtout l'étoffe des héros.

Rappelons que la Marine recrute en permanence. Vous pouvez prendre contact au 03 81 87 23 70 ou en envoyant un email à cirfa-marine-besancon.sec.fct@intradef.gouv.fr
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?