Les supporters du club de foot de Sochaux souhaitent être considérés comme des gens normaux

Les supporters de football en ont marre ! Il y a quelques jours, les clubs de supporters ont diffusé un communiqué pour exprimer leur mécontentement.

Dans ce document, ils dénoncent un amalgame fait par les pouvoirs publics. Ces derniers sont accusés de trop souvent considérer les supporters de foot comme des criminels en puissance.

Les partisans de ce sport souhaitent donc mettre en place des actions revendicatives ce week-end pour manifester et se faire entendre. Il est question de liberté de stade et de circulation, puisque certains supporters sont simplement interdits de déplacement sur le territoire.

Ainsi, les supporters de Nancy se sont vu interdire de stade lors de la rencontre de Coupe de France du 9 novembre dernier. L\'objectif de la préfecture est d\'assurer la sécurité en prévenant les éventuels affrontements avec le club des \"ultras\" de Metz, éternel rival de l\'équipe nancéenne.

Enfin, les supporters rappellent que l\'utilisation de pyrotechnie est une “tradition” qui date des années 70. Celle-ci doit donc être maintenue puisque, pour eux, cette pratique n\'est réprimée qu\'à l\'intérieur des stades.

Parce que le tout-répressif n\'est jamais la solution, nous sommes en lutte pour nos défendre nos libertés fondamentales.

Plus que jamais la nécessité d\'un dialogue entre les assos et les autorités est indispensable.

Supporters, pas criminels !! pic.twitter.com/mkbiFoFZ29

— Indians Tolosa (@Indians_Tolosa) 20 novembre 2017

Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?