Les tombes 2.0 arrivent dans le Doubs

Quand on pense innovation, on ne pense pas tout de suite aux pompes funèbres ou aux pierres tombales.

Pourtant, la commune de Loray (25) expérimente un procédé technologique qui va simplifier la vie de ses usagers : les sépultures géolocalisées.

C'est une jeune pousse bisontine (une « start up »), ComSemprita, qui lance ce nouveau système composé d'une application pour smartphone et d'un logiciel de gestion pour la commune.

En test dans le cimetière de Loray (25), il suffit de scanner un QR Code à l'entrée du lieu à l'aide de l'application et d'entrer le nom du défunt pour connaître directement l'emplacement de sa tombe.

Le logiciel permettra aussi à l'usager de gérer son arbre généalogique et d'y inscrire des informations personnelles, comme sur un réseau social.

Pour en savoir plus : https://comsemprita.fr/
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?