Les voleurs de lettres signent leur forfait

Un groupuscule baptisé les "Voleurs Lettrés" vient de revendiquer par courrier anonyme les Vols de lettres d'enseignes dont étaient victimes des commerces de Besançon depuis quelques semaines. Selon leurs auteurs, ces attentats se faisaient au nom de l'acte créatif et du City Art. Des motivations qu'il sera bien difficile de partager avec les enquêteurs de la police.
Publié le vendredi 14 novembre 2008 à 16h53

Confirmez-vous la suppression ?