Lons-le-Saunier : Loser dans l’éternel

Pour se changer (difficilement) les idées dans ce climat d'horreur, on se consolera comme on peut en pensant qu'il existe fort heureusement sur cette Terre un type très particulier de kamikazes qui, de temps à autre, nous font plus sourire que pleurer. Tel ce Lédonien de 37 ans s'autorisant régulièrement à prendre sans permis le guidon d'une moto au péril de son casier judiciaire… faute d'avoir jamais réussi à décrocher le précieux sésame en 19 ans d'inscription à l'auto-école. Un comportement d'autant plus risqué qu'il a déjà été condamné à 16 reprises pour ces faits depuis 1996, et n'est donc plus vraiment du genre à passer inaperçu lorsqu'il joue ainsi les hors-la-loi de la route.

Ce qui, pour autant, ne l'a donc pas dissuadé de recommencer une énième fois la semaine passée… et d'à nouveau se faire épingler par les gendarmes, alors qu'il circulait en outre sous un faux numéro d'immatriculation et en état d'ébriété.

Jugé dans la foulée par le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier, il s'est vu infliger 8 mois de prison ferme dont on ne sait trop s'ils suffiront à le soigner pour de bon de son entêtement.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?