Besançon : Mauvais joueurs

Si, au prix d'un certain effort, on peut comprendre l'"intérêt" qu'il y a à cambrioler commerces et habitations, on avoue par contre notre impuissance à savoir exactement ce qui dans la nuit de mercredi à jeudi dernier à Besançon aura pu motiver pas moins de 5 individus de 20 à 40 ans à visiter les locaux du club de foot de Planoise Saint-Ferjeux… pour n'y dérober que des boissons et une friteuse.

Montrer symboliquement que, comme le ballon rond, le vol par effraction est une discipline où il s'avère parfois nécessaire de jouer gagne-petit ? C'est une hypothèse qui se tient ! D'autant plus que pour appuyer la référence à ce sport collectif, ils auront par ailleurs mis en avant leur esprit d'équipe… en niant d'une seule et même voix leur implication dans ce cambriolage, après avoir été interpellés par la police.

.
Publié le lundi 8 septembre 2014 à 09h51

Confirmez-vous la suppression ?