Besançon : Mea culpa

Mauvais perdants dans la majorité des cas, les criminels et délinquants peuvent aussi se montrer de bonne foi à certaines occasions, en assumant sans détour leur(s) faute(s), quitte à parfois faire dans l\'excès de zèle en prenant carrément les devants.

C\'est ainsi par exemple que trois bisontins d\'une quinzaine d\'années ont hier revendiqué leur culpabilité… avant même qu\'on les ait suspectés de quoi que ce soit.

Les bras chargés de matériel hifi et informatique, ils auront en effet choisi de jeter leur paquetage pour décamper à toute vitesse à l\'approche d\'une patrouille de police venue contrôler des habitations inoccupées du quartier Saint-Claude, dans le cadre de l\'opération tranquillité vacances. S\'ils cherchaient à se faire \"bien voir\" par les agents, ces adolescents auront plutôt bien réussi leur coup.

Aussitôt poursuivis et rapidement appréhendés en raison de leur comportement douteux, ils auront été placés en garde à vue pour recel de vol.
Reste à savoir si cette faute avouée sera à moitié pardonnée pour le trio, déjà connu pour divers délits.

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?