Besançon : Non, je n’ai pas changé

D'après une récente "étude", en France, Besançon serait la ville la plus portée sur le sexe depuis le début de l'année. Faut-il en sourire ? Faut-il s'en inquiéter ? Si cela va de pair avec des pulsions abjectes, la réponse va de soi. Cette semaine en tout cas, c'est un pédophile qui y a été interpellé...

Déjà condamné en 2005 à 7 ans de prison et 10 ans de suivi sociojudiciaire pour agression sexuelle sur mineur, cet homme de 58 ans a de nouveau été pris en grippe après avoir fait étalage de ses penchants malsains sur Internet, où il téléchargeait par ailleurs des images de nature pédopornographiques, retrouvées en nombre sur son ordinateur.

Présenté dès hier devant la justice, il a demandé et obtenu un délai supplémentaire pour préparer sa défense.

.
Publié le jeudi 12 février 2015 à 09h14

Confirmez-vous la suppression ?