Besançon : Non, non, rien n’a changé

On ne le dira jamais assez, les apparences peuvent parfois s'avérer trompeuses. Et à Besançon, cela s'est vérifié très récemment. Alors que l'on se plaisait en effet à croire que le centre-ville de la capitale comtoise était devenu plus calme et fréquentable sous les étoiles qu'à une certaine époque, ce dernier week-end nous a un peu démontré le contraire.

Tout d'abord dans la rue de la Madeleine (quartier Battant), où au cours de la nuit de samedi à dimanche un jeune gentleman ayant voulu aider une demoiselle à se relever après une chute a récolté en retour des coups de cutter de la part de son compagnon. Comme "marques" de gratitude, on a déjà vu mieux !

Question lâcheté en revanche, difficile de trouver plus "exemplaire" que cet autre individu ayant pour sa part agressé la nuit suivante un second jeune homme au parc Micaud… d'un coup de couteau dans une fesse.

De quoi assurément se rappeler que quand la nuit tombe, il est donc toujours bon de surveiller ses arrières à Besançon.

.
Publié le mercredi 16 septembre 2015 à 10h11

Confirmez-vous la suppression ?