Obsèques dans son village de l'adolescent tué à Belfort

Plusieurs centaines de personnes ont assisté lundi à Dampierre-les-Bois (Doubs) aux obsèques de l'adolescent dont le corps a été retrouvé la semaine dernière au pied du château de Belfort, les mains liées et le visage marqué par les coups.

Après une cérémonie émouvante et digne à l'église du village où habitaient la victime et sa famille, le cercueil de l'adolescent a été acheminé vers le cimetière de la commune pour être inhumé.
Son frère et sa mère, ainsi que plusieurs amis ont pris la parole pour lui rendre un dernier hommage.

Le lycéen, âgé de 15 ans, avait été vu pour la dernière fois le 27 novembre à la sortie des cours. Son cadavre, les mains liées et portant des traces de coups au visage, a été découvert par la police le 1er décembre, sur un chemin au pied des fortifications du château de Belfort.
L'autopsie pratiquée vendredi a montré que le décès était "vraisemblablement dû une plaie à la carotide provoquée par un objet contondant" et que le corps présentait "de nombreux traumatismes faciaux", selon Thérèse Brunisso, procureur au tribunal de Montbéliard (Doubs) qui a ouvert une information judiciaire pour "homicide volontaire".

Vendredi, 1.500 personnes avaient défilé en silence à Belfort, puis près d'un millier lui ont rendu hommage dimanche à Dampierre-les-Bois.

L. L.
Publié le mardi 7 décembre 2010 à 12h21

Confirmez-vous la suppression ?