On se plait en Franche-Comté!

Les Francs-Comtois ne sont pas à un paradoxe près : ils critiquent beaucoup leur région (trop rurale, trop froide, pas assez d\'emploi, loin de tout...) mais pourtant ils y restent!

L\'Insee a récemment publié une étude sur la mobilité des Français, selon laquelle les Francs-Comtois quittent peu leur région. Sept natifs de Franche-Comté sur dix y restent en effet.
Quant à ceux qui partent, ils ne vont pas bien loin : on les retrouve le plus souvent dans les régions voisines (Alsace, Lorraine, Bourgogne, Rhône-Alpes). Les étudiants franc-comtois ont tout de même un faible pour l\'Ile de France, tandis que les retraités choisissent le secteur méditerranéen pour passer leurs vieux jours.
Selon les départements, il y a quelques disparités : les Doubiens sont les plus \"stables\" tandis que les Jurassiens sont les plus mobiles.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?