Pas d'Internet, pas d'élection

C'est bien simple, à Bougey (Haute-Saône - 70) on ne bouge plus tant que le village ne sera pas raccordé au haut débit Internet.

Manquant de patience, les élus de ce havre de paix de 95 âmes ont décidé de ne pas organiser d'élections législatives pour protester contre l'absence d'un accès Internet à haut débit.

Ainsi, Bougey fait toujours partie des nombreuses zones blanches.

Mais la préfecture voit d'un très mauvais œil ce refus démocratique : faillir au devoir républicain et civique, lorsque l'on est un élu, s'avère être une faute grave.

Les autorités pourraient alors envoyer des experts ou procéder à des réquisitions pour débloquer la situation et assurer le bon déroulement des élections.

Le maire du village risque gros avec des sanctions aussi bien financières que civiques. Mais, il aura réussi à braquer les projecteurs sur Bougey, à défaut d'Internet...
Publié le mardi 6 juin 2017 à 10h05

Confirmez-vous la suppression ?