Passage difficile à la TNT en Franche-Comté

Voici maintenant une semaine que la télévision analogique a été définitivement remplacée par la TNT en Franche-Comté. Selon les responsables de France Télévision Numérique, le changement est passé \"comme une lettre à la Poste\"!
En réalité, les choses sont un peu plus compliquées...

Contrairement aux déclarations effectuées mardi soir, tous les émetteurs franc-comtois ne fonctionnent pas parfaitement. Officiellement, seul celui de Belfort est \"défaillant\" et ne diffuse pas TF1.
Officieusement, il y a un problème semblable à Vesoul. Sans parler du Haut-Doubs et du Jura, où de très nombreux foyers ne reçoivent plus France 2, France 3 et France 5.

Les problèmes d\'installations ont également été soigneusement \"oubliés\" dans les déclarations à la presse.
Les foyers non équipés étaient encore très nombreux mardi, souvent par manque d\'information. Car bien que des aides aient été mises en place, le public concerné (les personnes âgées notamment) n\'était pas toujours au courant de ces services.
Les retardataires se sont donc précipités dans les magasins d\'électroménager afin de se procurer des décodeurs. Une affluence que les revendeurs n\'avaient souvent pas prévue, et qui s\'est conclue ce week-end par une rupture de stock des décodeurs les moins coûteux...

Les habitants d\'immeubles rencontrent un autre problème : le réglage des antennes collectives. Cette manoeuvre ne peut être faite que par des techniciens agréés. Or ceux-ci sont débordés (parfois 400 antennes à régler par technicien). Dans certains immeubles, il faudra donc encore attendre quelques jours avant de recevoir la visite d\'un professionnel.
Sans parler des immeubles en copropriété où personne ne veut prendre en charge l\'installation (pourtant obligatoire) d\'une antenne collective. Les occupants (souvent des locataires qui n\'ont pas leur mot à dire) n\'ont donc plus qu\'à acheter une antenne intérieure et un décodeur s\'ils veulent continuer à recevoir la télévision.

La TNT passée \"comme une lettre à la Poste\" en Franche-Comté? Un doux euphémisme... Quoique ces derniers temps, la Poste ne se montre guère rapide, ce qui justifie la comparaison.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?