Besançon : Patience, patience

Dévastée par les flammes la semaine dernière, la Tour de la Pelote voit depuis défiler les experts. Et si l'origine du sinistre reste encore plus ou moins nébuleuse (l'hypothèse d'un problème de chauffage est évoquée), il est en revanche déjà certain que les travaux de réfection de ce monument emblématique du patrimoine bisontin ne seront pas entrepris – au mieux – avant 2015.

La faute à des procédures longues et laborieuses auprès de l'Unesco, qui devraient en attendant précipiter la pose d'une toiture provisoire, afin d'éviter, tant que possible, que les intempéries se chargent à leur tour de ravager un édifice déjà mal en point.

Outre le toit et la charpente, 15 m² du parement intérieur ont en effet lourdement souffert du violent incendie de mercredi. Sans oublier les joints de mur, fragilisés par les trombes d'eau reçues durant l'intervention des pompiers.

L'objectif à terme étant de restaurer la bâtisse à l'identique, on se dit alors que le plus long ne sera peut-être pas d'attendre que les travaux débutent. Leur durée devrait d'ailleurs être évaluée prochainement… à l'instar de leur coût, d'ores et déjà estimé à plus d'un million d'euros.

Quant à la possibilité d'un jour retrouver un restaurant en ces lieux, la question n'a pas encore été discutée.

.
Publié le mardi 17 décembre 2013 à 10h30

Confirmez-vous la suppression ?