Pétition anti-SDF à Belfort

Des SDF dans la rue piétonne de Belfort, voilà qui n'est guère nouveau. Il semblerait pourtant que depuis quelques semaines ils soient de plus en plus nombreux, et surtout de plus en plus gênants, au point que les commerçants ont lancé une pétition anti-SDF.

Plus de 60 signatures ont déjà été réunies. Selon les commerçants, les jeunes sans-abris et leurs chiens feraient fuir les clients.
Ils ont pourtant tenté de faire preuve de compréhension, mais face à la dégradation de la situation, ils ne savent plus comment réagir : "Que les gens mendient, ça peut se comprendre, tout le monde n'a pas la chance d'avoir un travail et de s'en sortir. Mais là, ça dégénère de trop : ils sont alcooliques, ils vous menacent, ils vous insultent... On a tout entendu" explique une commerçante belfortaine.

Les SDF concernés nient toutefois ces accusations. La plupart sont jeunes (entre 20 et 30 ans), ils n'ont pas choisi de vivre dans la rue et tentent tant bien que mal de survivre en récoltant quelques dizaines d'euros par jour. Ils regrettent les clichés qui leur collent à la peau : tous ne sont pas violents et alcooliques.
L'un d'eux se justifie : "on reste tranquille, on est dans notre coin. On ne fait rien de méchant, on essaie simplement de faire la manche, tout en restant poli avec les gens."

Face à ces deux versions des faits, la municipalité doit trouver une solution. Les commerçants veulent un "arrêté anti-mendicité" : cela existe déjà dans certaines villes, mais Belfort n'y est pas très favorable. Cet arrêté ne ferait en effet que "déplacer le problème en périphérie des rues passantes".
La municipalité cherche donc une "mesure plus adéquate", en partenariat avec la police, la préfecture et les commerçants.

R. Hingray
Publié le jeudi 27 mai 2010 à 12h58

Confirmez-vous la suppression ?