Pompier en grève de la faim à Besançon

Un pompier sergent-chef de Besançon a entamé hier une grève de la faim afin de protester contre son licenciement. Il s\'est installé dans une tente devant le centre de secours principal des sapeurs-pompiers, à côté du pont Carnot.

L\'homme, en arrêt maladie depuis deux ans, a été révoqué le 15 mars. Selon sa direction, il a refusé de reprendre le travail alors qu\'il avait été déclaré apte par deux avis médicaux.
De son côté, ce pompier de 43 ans accuse le Service départemental d\'incendie et de secours (SDIS) de harcèlement, d\'abus de pouvoir, et de radiation abusive.

Il a entamé une grève de la faim afin de réclamer sa réintégration.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?