Première greffe totale du visage, à l\'hôpital de Créteil

C\'est une première mondiale, un formidable progrès de la médecine et un espoir pour de nombreux malades : la première greffe totale de visage a été réalisée avec succès en France, à l\'hôpital Henri-Mondor de Créteil (dans le Val de Marne).

Le patient est un homme de 35 ans, atteint d\'une maladie génétique qui lui déformait le visage. Il a été opéré les 26 et 27 juin 2010.
Aujourd\'hui, il \"va bien, il mange, il parle\", \"de la barbe a déjà repoussé sur son nouveau visage\" a affirmé le professeur Lantieri, qui dirigeait l\'opération.

Quelques greffes du visage ont déjà été effectuées à travers le monde, mais jamais de façon aussi complète. Car cette fois, c\'est l\'intégralité du visage d\'une personne décédée qui a été prélevé, bouche, paupières et système lacrymal compris.
Malgré l\'apparent succès de cette greffe, des complications peuvent encore survenir. \"Du point de vue physiologique, les risques sont l\'infection et le rejet\" explique le professeur Lantieri.
Du point de vue psychologique, le patient sera \"évidemment suivi\". Le médecin a toutefois expliqué que \"le nouveau visage prend les formes de l\'ossature du receveur et qu\'il n\'y a aucun risque de confusion\" avec le donneur.

Le professeur Lantieri a reçu \"une autorisation pour cinq autres greffes\". Il souhaite \"les consacrer aux grands brûlés qui [lui] posent techniquement encore des problèmes\".
Il a par ailleurs ajouté que le succès de telles greffes devrait permettre aux médecins d\'\"apprendre beaucoup de choses dans de nombreux autres domaines comme l\'immunologie\".

Laure Godey
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?