Prise d\'otages à Besançon en 2009: cinq ans de prison dont deux avec sursis

Un homme qui avait pris en otage cinq personnes dans une agence BNP de Besançon en 2009 avant d\'être maîtrisé sans effusion de sang, a été condamné à cinq ans de prison dont deux avec sursis par le tribunal de Besançon, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Lors de l\'audience, le 4 mai, le parquet avait requis sept ans d\'emprisonnement. La décision, rendue mercredi, prévoit également une mise à l\'épreuve pendant cinq ans avec obligation de soins et de travail.
\"Je voulais mourir, qu\'on m\'abatte comme un chien\", a expliqué devant les juges le prévenu âgé de 38 ans, au lourd passé psychiatrique et déjà connu pour des violences.

En fin d\'après-midi, le 27 mars 2009, il avait pris en otage quatre employés et une cliente de l\'agence en les menaçant avec une arme de poing, qui était en réalité chargée à blanc. Il réclamait un million d\'euros et un hélicoptère pour s\'enfuir.
Le preneur d\'otage avait finalement relâché trois personnes, puis il était sorti des locaux en menaçant le directeur de l\'agence. Il s\'était installé au volant du véhicule de son otage avant de faire quelques mètres pour échouer contre un muret.

Son avocate, Me Catherine Bresson, avait mis en avant la pathologie mentale de son client. L\'expert-psychiatre avait conclu à une \"altération de son discernement\" et donc de sa responsabilité pénale.

Toutes les parties civiles, banque inclue, ont obtenu un euro de dommage et intérêts.

AFP
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?