Propos racistes d\'un militant UMP, Jeannette Bougrab quitte la réunion de Besançon

La secrétaire d\'Etat à la Jeunesse Jeannette Bougrab a quitté précipitamment une réunion UMP à Besançon samedi après les propos d\'un militant qui a lancé: \"Y\'en a marre des bougnoules\", a-t-on appris auprès d\'un député UMP.

\"Je suis descendante de harkis, toute ma famille s\'est battue pour la France, je ne peux pas accepter ces propos\", a rétorqué Jeannette Bougrab selon le député du Doubs Jean-Marie Binétruy.
Très contrariée, la ministre a ensuite quitté la salle rapidement pour prendre le premier train pour Paris, a précisé la déléguée générale de l\'UMP à la formation, Michèle Tabarot, qui a assisté à la scène.

Le militant UMP a \"présenté ses excuses\" devant Jean-Marie Binétruy, la ministre étant déjà partie, avant de quitter à son tour la salle à la demande du député.

Mme Tabarot et M. Binétruy ont condamné ces propos \"inacceptables\" et \"odieux\", affirmant que la salle, où étaient rassemblées environ 150 personnes, \"a tout de suite soutenu la ministre\".

Les propos de ce militant \"très âgé\" ont été tenus après la remarque d\'un autre participant déplorant la \"construction d\'une mosquée à Strasbourg alors qu\'il n\'y a pas de crédits pour rénover la cathédrale\", a encore dit Jean-Marie Binétruy.

La réunion à laquelle participait Jeannette Bougrab était la session régionale de formation des militants UMP à Besançon.

AFP
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?