Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
10
Besancon
Lun
15
Mar
15
Mer
17
Jeu
16
CPAM
 
Toute l'actualité
 Quand l'hiver est là....
Envoyer à un ami par email
Tous les ans au mois de décembre, le problème des sans-abris se pose. Dernièrement, les médias ont annoncé 700000 pauvres en France.
Dans ce moment là, le Français bien portant paraît prêt à faire preuve d'un peu de tolérance envers "ces gens qui ont froid". Et bien pas du tout !!
Exemple à Besançon : durant la saison hivernale, les sans-abris se réfugient dans les entrées des immeubles, des banques, un recoin de cour intérieure, pour passer la nuit. Et cela choque profondémment les résidents et les passants. Alors imaginez vous, chers Bisontins, sans rien, à 17h il fait nuit, la température extérieure baisse, et vous n'avez nulle part où aller. Votre instinct de survie ne vous pousserait il pas à vous réfugier dans un coin abrité ? Bien sûr les centres d'accueil existent, mais ils ont un nombre de places limité. Les sans-abris qui s'abritent dans le hall de votre immeuble ne vous demandent rien, juste un peu de tolérance, trois mois dans l'année...
actualités Besançon Publié le jeudi 11 décembre 2003 à 17h07
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de schnitzel
“Non je crois même qu'ils demandent plus.
Vous voyez quelqu'un en bas de chez vous invitez le chez vous...”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 11 décembre 2003 à 19h29
Réaction de Gigi
“Passons le fait que les gens peuvent être non seulement égoïstes (avec une petite pointe de générosité toutefois en période de fête, histoire de se donner bonne conscience) mais aussi et surtout "effrayés" par ces gens qui sont souvent dans la misère et en bas de leurs portes...

Il y a une notion importante qu'il ne faut pas négliger : En lisant l'article, on a l'impression qu'il n'existe rien pour les SDF. Vous dites "Bien sûr les centres d'accueil existent, mais ils ont un nombre de place limité". Il faut préciser que bien souvent les centres d'accueil ne sont pas "pleins". Si certains SDF dorment encore dans la rue, ce n'est pas faute de place, mais plutôt faute d'"envie". Pour avoir discuté récemment avec la responsable de la boutique accueil de jour près de la place du marché (certes ce n'est que de l'accueil de jour mais le problème est sensiblement le même), il faut rappeler que certaines personnes peuvent avoir des problèmes graves avec l'alcool ou la drogue, ou peuvent avoir des chiens. Dans ces lieux, il existe des règlements, les plus minimes possibles, et pour certaines personnes ces réglements sont déjà "insurmontables", selon les dires de cette reponsable. Pas d'alcool, pas de drogue et pas de violence. Voila le réglement. Ca peut paraître simple pour ces "gens bien élevés qui s'indignent que des SDF squattent leurs entrées d'immeuble", mais ce n'est pas si facile.

Quoi qu'il en soit, il existe sur Besançon de nombreuses associations qui fonctionnent grâce aux bénévoles. Et il serait sympa de ne pas négliger le travail qu'ils font. En hiver bien sûr, mais aussi toute l'année. Si on n'en parle bien souvent qu'à cette période, il ne faut pas oublier que la misère et la solitude n'existent pas qu'à Noël.”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 11 décembre 2003 à 20h18
Réaction de Franzou
“Très bien dit Gigi!
Ceci dit, ce problème est, de mon point de vue, de l'ordre de la différence, et voir de trop près quelque chose qui en plus nous fait peur à tous de façon plus ou moins assumée est très désagréable à certains. Un peu comme si cela pouvaite être contagieux. Idem par exemple avecle deuil, la maladie ou le chômage, d'un seul coup, c'est le vide autour de vous! c'est la défense du "moi" contre quelque chose d'angoissant et c'est ainsi que la race humaine a survécu dans les périodes très dures.
Que la race humaine décide de passer outre ses réactions de la préhistoire, et elle pondra vraiment une ou des civilisations, et non pas des fausses cavernes en béton.
En tout cas, ce n'est pas au US que cela commencera, où les gens enjambent les drogués squelettiques, les clodos qui se vident de leur sang, les enfants en haillons dans une indifférence totale. je dis cela car en ce moment, j'ai l'impression qu'insidieusement nos dirigeants voudraient nous voir prendre exemple dans des domaines qui ont donnés cette situation là-bas, l'économie libérale si mal nommée par exemple...D'ailleurs, quand nous n'aurons plus de dirigeants, ni de chefs pour nous dire comment exister, sans doute seront nous "adultes". Hélas ce ne sera pas de mon vivant!;-)(”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 12 décembre 2003 à 14h02
Réponse de nono
“je dois etre stupide mais j ai du mal a saisir comment on peut arriver de "le problème est de l ordre de la différence" à " c'est la faute de nos dirigeants et entre autre de l'économie libérale"?
Pour avoir eu la chance de discuter un soir avec charmant homme qui n avait pas de toit, je puis affirmer que la dernière de ces préoccupations était nos dirigeants. Si il se retrouvait dans la rue c'était par choix de ne plus cautionner une société qui ne lui convenait pas.

Au fait etes vous allé aux US?”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 21 décembre 2003 à 22h48
Réponse de Gigi
“Moi j'arrive à saisir comment on passe de la première affirmation à la deuxième, même si je ne cautionne pas.
Aujourd'hui pour beaucoup de monde, TOUT est de la faute des dirigeants, tout est de la faute du gouvernement.
On n'est pas assez payé, c'est de la faute au gouvernement, on n'a pas assez de thunes pour acheter le dernier appareil numérique à Noël, c'est de la faute au gouvernement. On ne peut pas partir en vacances aux Seychelles et aux Antilles la même année, c'est de la faute au gouvernement. Des gens dorment dans la rue, c'est encore la faute au gouvernement. Il fait trop chaud, il fait trop froid, il neige, il pleut, c'est de leur faute aussi ? Les frites sont pas assez salées au Mac Do, c'est de la fau... Ah nan, peut-être pas là pardon. Mais on n'en est pas loin quand même.
C'est plus facile de remettre toujours la faute sur les dirigeants, quel que soit le bord politique des uns ou des autres, plutôt que d'assumer parfois ses propres choix, ses propres erreurs, et sa propre lâcheté.”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 22 décembre 2003 à 12h41
Réponse de Marie
“suis ok avec GIGI il faut toujours des fautifs ???”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 22 décembre 2003 à 22h24
Réponse de nono
“ouah gigi t es trop forte!!! Merci pour l explication! Si j avais pas compris tu crois que c est la faute du gouvernement?”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 23 décembre 2003 à 18h38
Réaction de sitn
“T pas bete au point d'avoir des chefs qui te disent tout!
Je crois que l'etat n'a rien a faire là dedans : il y a toujours eu des personnes sans toit seulement maintenant il y a la drogue et d'autres choses. avant c'était une honte de vivre sans revenus maintenant pour une minorité c'est une façon de vivre parce que les personnes de 20 ans qui trainent dans les rues qui ont des papiers peuvent trouver un travail. Je ne parle pas évidemment des sans-papiers des enfants et des plus vieux. Mais ceux qui font le plus peur aux gens sont les jeunes en treillis piercing et chien.”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 12 décembre 2003 à 19h14
Réaction de chelghoufi7@.com
“bonjour je voudrai que vous me donner 1 rencienement pour les quad et aussi savoir son prix s'il vous plait merci au revoir”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 12 décembre 2003 à 21h57
Réponse de mekki.abdallah
“les qquads sonts chers mais les motos cross sonts moins chers et mieux”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 22 décembre 2003 à 15h41
Réaction de Frédéric Moreau
“Magie du bourrage de crâne médiatique : maintenant, à chaque fois que vous verrez un SDF, vous pourrez vous demander s'il ne 'agit pas d'un dictateur déchu ou de la femme de Sadam....
Je trouve l'amalgame véhiculé honteux et outrageux pour les blessés de la vie, une atteinte à la morale, le "bien-penser" méprisant et pseudo-bourgeois égoïste porté à son paroxysme... Ecoutez Bush, quand vous croisez un SDF, contactez les services anti-terroristes.

Fin de parenthèse.”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 16 décembre 2003 à 18h54
Réaction de vinny
“Le SDF doit évidemment trouver l'endroit où se réfugier
mais même si on le tolère le hall d'immeuble n'est pas
la solution. L'action d'Albert Jacquart et de l'abbé Pierre
le montrait ; les structures restent l'abri adapté mais il
faut plus de bénévoles.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 17 décembre 2003 à 09h30
Réaction de sitn
“euh concretement ce que vous dites là, Frédéric Moreau ça a un rapport avec le sujet? ou c'est juste pour dire que vous n'aimez pas Bush?”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 18 décembre 2003 à 11h47
Réponse de Frédéric Moreau
“Effectivement j'ai du rater une étape dans mon raisonnement. Mon coup de gu**** venait de l'audition d'une analyse des images d'actualités qui dénonçait une criminalisation de l'image du pauvre. Le SDF ne pouvait être qu'inquietant. Ce qui nous ramène au rapport de la société actuelle, dont Besançon fait aussi partie, avec les blessés de la vie. Qui ne pense pas en voyant un SDF sous ses fenêtres à un "vaurien" même pas capable de vivre des minima sociaux ? Le malaise de notre société de compétition individualiste se rapproche des problématiques abordées cet été avec la canicule. Bref, mes explications sont encore moins claires que le premier post, il est bien tard, mais pour me justifier je me réfugierai derrière l'adage "Penser global, agir local".

Je regrette aussi qu'on se repose sur la solidarité interindividuelle et on envisage plus les solutions ensemble.”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 19 décembre 2003 à 22h30
Réaction de Fred
“le problème des sans abris c'est que beaucoup de ces gens ne veulent pas accepter notre société donc c'est leur choix , moi aussi si je voulais pas me lever à 6h du matin pour aller bosser je pourrais faire comme eux mais c'est un choix aussi , solidarité ?. elle existe pourtant , RMI , resto du coeur , CMU etc etc j'en passe ...cessons sans cesse de jeter la faute sur les gouvernements .
il y a des centres d'accueils pour ces personnes. par ailleurs Besançon est une ville connue dans le "monde " pour son accueil aux plus demunis ...rouler en Mercedes et toucher le RMI . mais celà c'est un autre problème...”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 22 décembre 2003 à 22h21
Réaction de Anne
“nous vivons une époque ou nous devons toujours nous sentir responsables du malheurs des autres , ils faudrait enfin que chacun assume son choix de vie sans devoir demander des comptes à la société. ”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 22 décembre 2003 à 22h29
Réponse de Maria
“Il me semble un peu deplacé de faire croire aux Bisontins que personne ne s'occupe des plus démunis , Besançon est une ville reconnue pour son aide aux étrangers et aux plus démunis alors que l'on cesse de nous faire croire le contraire ! pourquoi les plus démunis du fond des pays de l'Est viennent en France à Besançon ? c'est justement parce que Besançon sait accueuillir les pauvres de ce monde , mais je comprend pas pourquoi l'on veut nous faire croire le contraire.”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 27 décembre 2003 à 13h24
Réaction de soleil
“Ok certains peuvent refuser de bosser, il faut aussi savoir leur passé et qui le sait vraiment?
Nous sommes dans un monde qui devient effrayant car tout et cher.Les petits salariés arrivent de moins en moins a vivre.
RMI ok? peut t'on vivre avec si peu?c'est mon cas ayant une fille de 16ans a charge.J'ai un toit mais tous les jours je cherche un JOB , j'ai meme frappé au bureau du maire, j'attends sa réponse.J'ai 53 ans et j'ai bossé a 14 ans toute ma vie et me retrouve au RMI apres liceciment.Pourtant j'essai d'assumer je bosse un peu de temps a autre , petit job et voila on me retire un peu de RMI.Pourquoi se lever?mais je me lève malgré tout.Je veux que ma fille regarde sa maman avec dignité.Mais quelques fois le moral et assez bas.Mais je continu a me battre.

La retraite pas le droit,je n'etais pas fonctionnaire.









Qui répondra a ce message.

Merci.

actualités BesançonEnvoyée le lundi 13 décembre 2004 à 22h36
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr