Besançon : Quelle crevure !

Depuis plus d'une semaine que cela durait, c'était presque devenu un rituel : chaque matin dans le quartier bisontin de la Grette, nombreux étaient en effet les habitants de la rue du Polygone à prendre l'habitude d'aller voir avec angoisse, énervement et lassitude si l'un ou plusieurs de leurs pneus de voitures avaient été crevés au-dehors durant leur sommeil.

Parfois épargnés, parfois visés plusieurs nuits d'affilée, ils auront au total été plus d'une dizaine à pester contre le mystérieux auteur de ces dégradations gratuites (mais inversement coûteuses en réparations) que les forces de l'ordre pensent avoir interpellé hier, suite aux multiples plaintes déposées et grâce au signalement d'un témoin.

Un soulagement pour les habitants du quartier… qui toutefois n'excluent pas d'adresser une pétition au maire, pour dire stop à « ce climat d'insécurité ».

.
Publié le jeudi 30 avril 2015 à 09h52

Confirmez-vous la suppression ?