Suisse : Quelle vacherie !

Lorsque quelqu'un fait une erreur d'appréciation grossière, on dit qu'il prend des vessies pour des lanternes. Une expression dont on a appris qu'elle avait un équivalent dans la langue de Goethe, que l'on pourrait traduire par "prendre des vaches pour des avions de chasse".

L'origine de celle-ci, bien plus récente que la nôtre, est à trouver en Suisse, où la presse germanophone a en effet révélé dernièrement que des radars militaires helvètes et allemands avaient réalisé l'exploit de… commettre pareille confusion, lors d'une phase de test.

Informé de cette défaillance des plus fâcheuses, le fournisseur de ce matériel de "haute précision" cherche aujourd'hui une solution au problème ; en évitant si possible que les bouses de ces mêmes vaches ne soient pour leur part assimilées à l'avenir à des mines anti-personnel.

.
Publié le lundi 16 mars 2015 à 09h28

Confirmez-vous la suppression ?