Doubs : Qui sème le vent…

En cette nuit du 11 juin 2013 sur les routes du Haut-Doubs, cet automobiliste et son passager de beau-frère étaient tour à tour passés par trois stades émotionnels en tentant un dépassement. Tout d'abord l'agacement (en raison de l'accélération soudaine du véhicule BMW qu'ils étaient en train de doubler), puis la peur (au moment de voir arriver une voiture face à eux), et enfin la colère (après avoir dû cravacher pour finir in extremis leur manœuvre… et s'être fait flasher par un radar). Un dernier sentiment tout autant partagé pour le conducteur dépassé, non content pour sa part d'avoir subi une queue de poisson…

S'était alors ensuivie une course poursuite jusqu'à Morteau, où l'un et les autres en étaient finalement venus aux mains… et à la matraque télescopique. Flagellant en effet sans compter le conducteur de la berline allemande, contraint de trouver refuge dans un restaurant, les deux beaux-frères ne s'étaient alors pas fait prier pour ravir le puissant véhicule de leur victime, retrouvé tout comme eux le lendemain.

Et c'est ainsi que plus de deux ans après cette vive rencontre, les trois protagonistes étaient convoqués en début de mois devant le tribunal correctionnel de Besançon… qui n'a pas vraiment partagé les torts.

Ne retenant que les faits d'agression et de vol, il a condamné l'un des beaux-frères (déjà connu de la justice) à 5 mois de prison ferme, et l'autre à 5 mois avec sursis. Tout deux devant en outre indemniser leur victime, non sanctionnée pour ce dispensable coup d'accélération à l'origine du différend.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?