Franche-Comté : Reculer pour mieux (faire) sauter (les points)

Evoqué depuis un bon moment déjà, l\'abaissement de la vitesse à 80 km/h sur les routes nationales, départementales et communales actuellement limitées à 90 pourrait bien être « expérimenté » dès cette année dans « quelques départements ». Une annonce faite ce mardi par le ministre de l\'Intérieur Manuel Valls, qui, pour le reste, ne s\'est pas attardé sur l\'identité des \"heureux\" élus potentiels.

D\'où cette interrogation quant à savoir si, en Franche-Comté, nous pourrions être parmi les premiers en France à devoir dire adieu au cinquième rapport de notre boite de vitesses ! Ce à quoi la préfecture de région a donc récemment apporté un élément de réponse, en précisant… [roulement de tambours]… qu\' « aucune expérimentation » de ce genre n\'était « pour l\'heure » prévue dans les départements francs-comtois.

Une certitude pleine de doutes qui a au moins le mérite de nous faire comprendre que, tôt ou tard, on ne devrait de toute façon pas y échapper ; les \"experts\" s\'accordant à penser que 450 vies pourraient être épargnées en réduisant ainsi la vitesse (et combien d\'autres encore en ne prenant plus du tout le volant !)… si tant est, bien sûr, que la chute de la mortalité routière soit la motivation première du gouvernement.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?