Réintégration du pompier gréviste de Besançon

Le pompier de Besançon qui a fait une grève de la faim pendant plus de deux semaines a eu gain de cause : il sera réintégré à son poste.

Ce quadragénaire, radié du Service Départemental d'incendie et de secours du Doubs (SDIS) suite à plusieurs arrêts maladie, s'était mis en grève de la faim le 17 avril dernier. Il a recommencé à s'alimenter mercredi dernier, après son audience devant le tribunal administratif de Besançon.

La justice a rendu sa décision vendredi : le SDIS devra réintégrer le pompier "dans un poste au sein des services départementaux correspondant à son grade et à ses compétences dans un délai de huit jours à compter de la notification du jugement". Le SDIS est également condamné à une amende de 1000 euros

R. Hingray
Publié le lundi 9 mai 2011 à 16h30

Confirmez-vous la suppression ?