Besançon : Réveil en fanfare

Paisiblement assoupi sur son plumard une cigarette incandescente entre les doigts, il se réveille la tête enfumée et les pieds léchés par les flammes après que son matelas eut malencontreusement été saupoudré de cendres chaudes. Si l\'on peut louer l\'efficacité du procédé pour sortir d\'une torpeur matinale qui n\'a que trop duré, cette maladresse de fumeur valait hier vers 10h une belle frayeur à un quinquagénaire bisontin, résidant rue du Piémont dans le quartier Planoise.

Intoxiqué par des fumées qu\'il côtoie quotidiennement mais à moins fortes doses, il laissait soin aux pompiers de réparer sa boulette, le temps pour lui d\'être conduit à l\'hôpital.

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?