Besançon : Saccage en 4 actes

Depuis qu'elles ont fait leur apparition en juillet 2013, les caméras de surveillance de l'espace public bisontin en ont déjà connu des maltraitances. Mais de mémoire, jamais l'une d'elles n'avait jusqu'alors eu à souffrir le martyre comme celle que des individus ont dernièrement mise à mort dans le quartier des 408.

Dans la nuit de vendredi à samedi, c'est tout d'abord en usant d'huile de coude que ses meurtriers auront tenté de scier son mât. Mais sans y parvenir. D'où leur décision le soir suivant d'être revenus avec une disqueuse pour ce coup-ci réussir à le sectionner… mais seulement en partie.

Ce qui donc donnait lieu le surlendemain à une troisième attaque par le feu ; laquelle voyait cette fois intervenir (sous des jets de projectiles) pompiers et policiers aux environs de 20h… soit une heure avant que la caméra ne périsse finalement pour de bon, suite à la découpe définitive de son poteau.

.
Publié le mercredi 1 octobre 2014 à 11h39

Confirmez-vous la suppression ?