Santé : La grogne monte

Peu favorables à une énième baisse forcée de leurs tarifs dans le cadre du futur plan de financement de la Sécurité Sociale, les laboratoires d'analyses médicales de Franche-Comté sont entrés dans une phase active de protestation.

Outre la suspension des télé-transmissions de feuilles de soin pour cette semaine - ne présentez pas votre Carte Vitale sous peine de finir au bûcher -, nombreux devraient être les laboratoires à s'accorder leurs après-midis du 5 au 9 novembre.

Pour rappel, à l'échelle nationale, le gouvernement entend faire une économie de 155 millions d'euros sur les tarifs pratiqués par les professionnels du secteur. Dans la région, 120 postes seraient directement menacés par cette mesure ; économies oblige.

C.R
Publié le mardi 30 octobre 2012 à 15h45

Confirmez-vous la suppression ?