Sauvetage dificile du spéléologue coincé dans le gouffre d'Ouzène

Les sauveteurs venus secourir un spéléologue belge coincé depuis mardi après-midi dans le gouffre d'Ouzène à Tarcenay (Doubs) ont entrepris d'élargir le passage qu'il ne parvient pas à franchir, a-t-on appris mercredi auprès de la préfecture et de la gendarmerie.

L'homme, âgé d'une trentaine d'années, est resté bloqué à une soixantaine de mètres de profondeur dans un "trou de blaireau horizontal" ou "étroiture" -un resserrement important du passage-, alors qu'il participait à une sortie de spéléologie avec sept compatriotes.
Les secours tentent d'élargir le passage à l'aide d'un marteau-piqueur pneumatique relié à un groupe électrogène, ont indiqué les mêmes sources.
Une fois débloqué, les secours ramèneront le spéléologue dans une cavité plus grande pour le médicaliser et décider s'il est en capacité de remonter seul, ou s'il doit être remonté sur une civière.

Trente spéléologues du secours français, les sapeurs-pompiers de Besançon et la gendarmerie sont sur place.
L'homme est actuellement conscient, selon la gendarmerie.

Mardi, ses compagnons avaient prévenu les secours vers 19H00, après avoir en vain tenté de l'extraire.
Quatre membres du groupe sont redescendus lui apporter victuailles et réconfort dans la soirée, selon la gendarmerie.

L. L.
Publié le mercredi 3 novembre 2010 à 12h27

Confirmez-vous la suppression ?