Besançon : Serial scalpeur

Après avoir passé plusieurs semaines sans faire de mal à personne, vendredi soir dernier à Besançon, il a frappé pour la troisième fois en un mois. Enfin, si l'on peut dire. Car pour être exact, depuis un certain nombre d'années qu'il sévit, ce sont surtout ses victimes qui viennent se l'emplafonner dans la rue des Jardins. Lui, ce malheureux "Pont Guillotin" à qui l'on ne laisse en fait pas vraiment le choix de ratiboiser et stopper net dans leur élan ces usagers de la route qui s'évertuent à l'emprunter… avec des véhicules dépassant ses 2,35 m de hauteur.

Le 28 novembre, c'est tout d'abord arrivé à une camionnette dont la cargaison de meubles a soudainement eu des allures de kits IKEA, tandis que quelques jours plus tard, le 1er décembre, c'était au tour d'un fourgon frigorifique d'être changé en décapotable. Le dernier "attentat" en date ayant enfin concerné le véhicule d'un traiteur, dont le passager (qui n'était pas attaché) aura également été blessé sous l'effet du choc.

Exclusivement survenue dans le sens montant (direction rue de Belfort), cette série d'accidents tend à laisser penser que, comme de l'autre côté, l'installation d'un gabarit ne serait pas du luxe pour prévenir pareilles mésaventures.

A noter sinon que la Google Car ayant pris le cliché d'illustration de cet article n'est pas passée sous le pont… ou a alors perdu ses caméras en s'y risquant. Aucune photo de la rue n'étant en tous les cas visible sur Street View, au-delà de ce point critique.



En partenariat avec l'Institut Médical des Flatulences et l'Amicale des Dérangés Intestinaux,

Besac.com / FCzoom vous souhaite de très digestes orgies de fin d'année.
Publié le vendredi 26 décembre 2014 à 09h19

Confirmez-vous la suppression ?