Doubs : Soir de chance

A cette heure avancée de la nuit, les appels de phares et coups de klaxon n'auront sans doute pas été assez nombreux pour lui faire comprendre qu'il faisait fausse route. Tout du moins, c'est ce que l'on "espère" ! Car si hier peu après 22h cet automobiliste Alsacien a eu dans l'idée de se suicider en roulant à contresens sur l'A36, c'est d'autant plus effrayant qu'il n'y soit pas parvenu en 40 minutes.

Temps durant lequel il aura alors parcouru pas moins de 60 km, de l'entrée la sortie de Pelousey à la barrière de péage de Saint-Maurice (en direction de Montbéliard), où les gendarmes auront finalement réussi à l'intercepter vers 22h50, après avoir reçu une cinquantaine d'appels.

Et là où on aurait pour une fois aimé que l'alcool et ses méfaits aient leur part de responsabilité pour "justifier" pareille inconscience, l'homme de 62 ans aura au contraire témoigné d'une inquiétante sobriété qui l'amenait à être examiné plus attentivement par un médecin avant d'être auditionné…

.
Publié le lundi 9 décembre 2013 à 11h00

Confirmez-vous la suppression ?