Besançon : Son chien attaquait des gens « pour se faire les dents »

Arnaud aime la musculation. Jusque-là rien d'anormal et, malgré plus d'une quinzaine de comparutions devant le juge, il estime que tout va bien.

Sauf que le Bisontin avait une jeune chienne de presque deux ans qui attaquait un peu tout le monde. L'animal, un malinois, était totalement incontrôlable.

Et Arnaud a une explication logique pour toutes les affaires liées à sa chienne. Quand une infirmière - venue soigner un patient dans l'immeuble - se fait mordre à la jambe, c'est parce qu'elle avait fait du bruit en descendant l'escalier !

Quand un conducteur de travaux est blessé à la main, ou que l'animal s'en prend à des pneus de voitures, c'est parce que le canidé a besoin de « se faire les dents ».

Une pharmacienne s'est aussi fait attaquer (sans son propre établissement), ainsi qu'une personne venue porter secours à une voisine qui se faisait charger par l'animal. Cela ne pouvait donc plus durer et les deux énergumènes ont été arrêtés.

Et pour Arnaud, l'explication est simple : c'est la fourrière qui a « massacré » sa chienne. C'est pour cela qu'elle est aussi agressive.

Le juge en a décidé autrement et a condamné le trentenaire à 12 mois de prison dont 9 avec sursis. La chienne folle a été euthanasiée.
Publié le vendredi 3 juin 2016 à 09h31

Confirmez-vous la suppression ?